Une blackette en rut encule un dodu avec un gode

Si cette black n’existait pas, il faudrait vraiment l’inventer. C’est une de ces gonzesses qui se tape tout ce qui bouge, et elle a un petit truc en plus qui fait toute la différence. Alors qu’elle défonce avec un lascar ventripotent, elle se lance à fond dans une pipe goulue et se régale vraiment. Elle titille le gland et caresse les couilles sans le moindre état d’âme. Le type est aux anges et va lui brouter la moule pour la remercier. C’est alors que tout va basculer. Elle enfile un vibro ceinture et va enculer le blanc bec, bien profond.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *